Après 4 semaines de travail en marchant…

Image header game changer

Compte-rendu de Michael Schläppi, après 4 semaines de travail en marchant

Voilà maintenant 4 semaines qu’un sympathique collaborateur de Fitoffice est venu chez moi pour y installer un tapis de marche sous mon bureau. S’ensuivirent 4 merveilleuses semaines de mouvement ! Mais laissez-moi vous raconter cette histoire depuis le début.

Il y a quelque temps, j’ai pris conscience que mon travail de bureau, toute l’année durant, avait une influence négative sur ma qualité de vie. Non pas le travail en soi, mais la position du corps qu’il implique. Conséquences : des raideurs chroniques dans la nuque et des douleurs constantes aux genoux.

Si ça continue comme ça, cela signifierait-il pour moi : game over ? Et ce malgré une pratique sportive régulière et des heures de physiothérapie ? Mais soyons optimistes, je peux trouver une solution. Je dois trouver une solution. Game on ! Se mettre en mouvement pendant le travail – soyons honnêtes – nous ne le faisons pas.

Se mettre en mouvement pendant le travail
– soyons honnêtes –
nous ne le faisons pas.

On essaie peut-être de faire quelques étirements ou de faire une petite promenade de temps en temps. Ou alors on s’offre un bureau assis-debout, mais on ne l’utilise pas. En fin de compte, on finit toujours assis. Pour moi, il était évident que je devais bouger PENDANT le travail. Je suis alors tombé sur Fitoffice.

D’après mes recherches, ils sont les seuls à proposer un tapis de marche qui :

  • Ne nécessite pas d’entretien
  • Est endurant (jusqu’à 10 heures d’utilisation par jour)
  • Dans une certaine mesure, est assez silencieux

Direction, donc, Fitoffice à Fribourg ! J’ai testé le bureau de marche pendant une heure et c’était fantastique! Olivier Meyer, le patron de Fitoffice, m’a expliqué que l’utilisation du bureau de marche avait été un game changer pour lui. Game changer ? Mais oui, bien sûr… Évidemment, il ne peut parler qu’en termes élogieux de son bureau de marche. Et pourtant : j’ai été convaincu et je me suis décidé à l’acheter.

Et peu de temps après, je pouvais enfin l’utiliser ! D’abord en douceur : une demi-heure le matin, une demi-heure l’après-midi. Une semaine passe. Et puis, j’ai augmenté progressivement le rythme. Aujourd’hui, après 4 semaines, j’en suis environ à 4 heures de marche par jour. Les gens me demandent toujours la même chose : « Quelle distance as-tu parcourue ? » ou « Combien de pas as-tu déjà faits ? ». J’ai réalisé que les gens percevaient le tapis de marche comme un appareil d’entraînement. Quelqu’un m’a, par exemple, dit : « Cool ! Travailler et, en plus, perdre du poids. Ça me plairait bien à moi aussi ! ». Mais mon point de vue est différent : ce n’est pas du sport ! J’ai même pris du poids ! Le mouvement m’attise l’appétit. Je n’ai, jusqu’à maintenant, pas observé de changements sensationnels et notables sur mon corps. La nuque un peu plus détendue, mais rien de spectaculaire. Peut-être faut-il plus de 4 semaines pour observer de réels changements physiques.

Quoi qu’il en soit, si c’était à refaire, je n’hésiterais pas à m’offrir à nouveau un bureau de marche, car : j’y prends beaucoup de plaisir ! Ça a changé mon rapport à ma place de travail. Quand je pense au travail, je ne pense plus qu’au mouvement ! Tous les matins, je me réjouis de pouvoir me remettre à marcher. Ça me rend plus heureux. « Le bonheur ne s’achète pas », disent-ils. Et bien dans ce cas, je crois bien que oui. Ça a illuminé mes journées de travail.

Alors, si je me repose maintenant la question : game changer ? Ma réponse : bien sûr, game changer !

La [r]Évolution du Bureau de Marche - livre sur plan de travail

La [r]Évolution du Bureau de Marche

Si le concept du bureau vous intéresse et que vous voulez approfondir le sujet, n'hésitez pas...

Téléchargez gratuitement cet e-book

La [r]Évolution du Bureau de Marche

Découvrez la nouvelle façon, plus saine et plus productive, de travailler dans notre e-Book gratuit.

Téléchargez gratuitement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.