Témoignage de Cédric : Comment le Bureau de Marche à changé mes journées de travail

Cover 02 02

Jeudi 11 mars 2021 – Cédric, un Fribourgeois de 43 ans travaillant dans le monde des assurances, partage son expérience. En raison de la pandémie, voilà 6 mois qu’il travaille en home office. Un homme d’ordinaire sportif, amateur de marche, de course à pied comme d’équitation pour qui la sédentarité est insupportable. Outre cette « bougeotte » qui semble le caractériser aussi bien que sa jovialité, Cédric devait trouver une solution à ses problèmes de dos.

Et c’est bien sûr en marchant qu’il répond à nos questions !

Avant d’avoir opté pour le bureau de marche, aviez-vous déjà essayé d’autres solutions, telles que le bureau assis-debout ou le ballon ?

J’ai eu, en fait, deux pépins de santé au niveau du dos. J’ai alors essayé des chaises soi-disant « ergonomiques », mais ça remonte maintenant à plusieurs années. J’ai aussi essayé le ballon qui force à rester un peu plus « dynamique ». Finalement, j’ai essayé un bureau assis-debout et j’ai tout de suite pris l’habitude de bosser debout, pendant 4 ou 5 heures par jour.

Pourquoi vous êtes-vous orienté vers le bureau de marche ?

Il y a deux ans, j’ai eu un deuxième pépin de santé, à savoir une surcharge qui a provoqué un écrasement des vertèbres lombaires. À ce moment, je travaillais en permanence debout comme la chaise et la position assise ne me convenaient plus du tout. Puis, j’ai commencé à avoir des douleurs, surtout les jours au bureau où je restais à mon poste de travail, sans rendez-vous, sans visite chez un client ou autre.
J’ai donc cherché une solution me permettant d’intégrer du mouvement pendant mes jours de travail. Et, après quelques recherches sur internet, je suis très vite tombé sur le site de Fitoffice et son bureau de marche.

Qu’est-ce qui vous a fait sauter le pas ?

Le home office ! Je voulais faire ce pas depuis un moment, mais je n’arrivais pas à me lancer pour un ou deux jours de travail par semaine à la maison. Avec la crise sanitaire, dès que j’en étais à trois jours en home office, j’ai directement pris rendez-vous pour l’essayer.

idee bureau de marche

Lorsque vous avez essayé le travail en marchant, combien de temps vous a-t-il fallu pour être convaincu ?

Personnellement, j’étais déjà convaincu avant de venir l’essayer, mais j’avais besoin de vérifier une chose : c’était l’aspect écriture manuscrite. Taper au clavier, lire quelque chose, manipuler une souris, aucune inquiétude à avoir à ce niveau-là. Mais si je dois écrire une lettre, faire des calculs de rente ou autre chose d’important, je veux être sûr de pouvoir me relire. Je me mets alors à 3 km/h et il n’y a absolument aucun problème.

À quelle fréquence utilisez-vous le bureau de marche ? Est-ce devenu une habitude ?

Je vais vous dire ça tout de suite, j’ai le compteur sous les yeux. Je marche actuellement à 4 km/h et aujourd’hui j’en suis à 17,74 km de marche. Je marche presque toute la journée, avec une pause d’une demi-heure le matin et une l’après-midi. En tout, je dois marcher 6 ou 7 heures par jour. Ça dépend aussi de mon état de fatigue ! Alors que justement, quand on est fatigué, on devrait davantage marcher. Sinon les journées sont trop longues.

La marche a-t-elle eu une influence sur votre travail en matière de qualité ou de productivité ?

Les jours où vous êtes moins en forme, quand les dossiers sont beaucoup plus rébarbatifs et que vous êtes un peu récalcitrant, là il y a une réelle différence. Je dois dire que si je ne marche pas, même avec toute la meilleure volonté du monde, quand on a 50 dossiers monotones, j’en fais moitié moins. J’exagère un petit peu, mais, durant ces jours, je pense que je fais un bon 20 ou 30 % de rendement de plus en marchant. En somme, ce qui est agaçant pour la tête, je le mets dans les jambes.

Moralement, la marche aide à passer la journée, ça tient plus en éveil lors de tâches rébarbatives et dans cette situation-là, oui ça a un réel impact.

Qu’est-ce que le bureau de marche a changé pour vous ?

Globalement, je dirais qu’il y a trois aspects différents :

  • Les journées passent plus rapidement et je me sens mieux. Je ressens beaucoup moins, entre guillemets, d’ennui.
  • En ce qui concerne mes problèmes de dos : si pendant une journée de travail je me retrouve passif, les douleurs peuvent resurgir. Il n’y a pas besoin de beaucoup, mais un petit peu d’exercice physique par jour suffit à les éviter. Le bureau de marche m’apporte vraiment beaucoup à ce niveau-là.
  •  Et puis il y a la question de la condition physique. Je suis quelqu’un qui aime rester en forme et donner suite à ses envies de balades. La marche maintient un certain niveau physique. Je n’ai jamais eu de souci de poids, mais après 6 mois de home office, je crois que j’ai perdu 5 kg. Ça faisait longtemps que je me disais « Ah ! Un jour il faudrait » et finalement, sans même m’en rendre compte « Paf ! 5 kg en moins ».

Trêve d’éloges ! Quels inconvénients ?

Je travaille dans un bureau où nous sommes deux et la question du bruit inquiétait fortement ma collègue. Nous sommes donc allés l’essayer ensemble pour qu’elle se fasse une idée. Il est vrai que le moteur est relativement silencieux et qu’il n’y a qu’un petit bruit de roulement : ce n’est pas du tout gênant quand on est dessus. En revanche, si on est à côté, il y a effectivement une nuisance sonore. Je dirais donc que ce n’est de loin pas un problème quand on marche seul, en home office ou au travail et, au cas où ce serait impossible, il faudrait en installer plusieurs dans un bureau.

« Même si ça fait très slogan publicitaire :
l’essayer c’est l’adopter »
– Cédric

Que diriez-vous à quelqu’un qui n’arrive pas se décider ?

Franchement, même si ça fait très slogan publicitaire : l’essayer c’est l’adopter (rires). Il n’y aurait presque rien d’autre à ajouter. Tant qu’on ne l’a pas essayé, c’est difficile de sauter le pas. En ce qui me concerne, je ne l’aurais pas fait. Et pour tous ceux qui sont dubitatifs – ceux-là sont nombreux autour de moi – et qui me disent que « c’est quand même une drôle d’idée », vous ne savez pas ce à côté de quoi vous passez. C’est dommage !

En ce qui concerne les entreprises, je parle de celles qui pensent au bien-être des collaborateurs, il y a, je pense, un décalage entre réalité et pragmatisme. Elles investissent dans de bons écrans, mais elles ne pensent que peu à l’ergonomie de leurs collaborateurs. Elles offrent des bureaux assis-debout sans penser à les équiper de sièges adéquats ou de tapis de marche. En fin de compte, personne ne reste debout très longtemps. Dans mon entreprise, mes collègues se mettent debout 5 minutes avant de s’assoir à nouveau. Ces investissements deviennent presque inutiles.

Surtout quand on pense que, pour certaines personnes, marcher 2000 pas par jour est un record ! En ce sens, je pense que l’employeur a aussi une responsabilité sociale. C’est là que quelque chose manque. Moi je suis vraiment convaincu à 100 % – si ce n’est plus – de l’utilité du bureau de marche et j’espère vraiment que les choses vont bouger un peu au niveau professionnel.

Pour terminer sur une note plus légère : si je vous dis « bureau de marche », quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit ?

Parfait.

En toute sincérité, ça a radicalement changé mes journées de travail.

Un mot de fin ?

Oui, je veux quand même parler du seul pépin, au niveau mécanique, que j’ai eu avec le tapis marche. J’ai appelé Fitoffice, on m’a dit « c’est certainement ça » et c’était effectivement ça. Trois jours plus tard, je n’avais pas un, mais deux capteurs de vitesse (la pièce qui était endommagée) dans ma boîte aux lettres. Ils se changent très rapidement et tout fonctionne comme sur des roulettes. Quand on doit s’en priver pendant trois jours, les journées de travail vous paraissent interminables. C’est quand on vous l‘enlève que vous vous rendez réellement compte de ce que ça vous apporte.

Le service client est vraiment au top et ça, c’est important. Je dois reconnaître avoir hésité avec des solutions légèrement moins chères en France – c’est humain de comparer ! – et, en prenant en compte la qualité de l’objet et du service, ça ne vaut vraiment pas la peine.

E-Book Die [r]Evolution des Laufband-Schreibtisches

Die [r]Evolution des Laufband-Schreibtisches

Entdecken Sie das Wie und das Warum des Arbeitens im Gehen

E-Book gratis downloaden

La [r]Évolution du Bureau de Marche

Découvrez la nouvelle façon, plus saine et plus productive, de travailler dans notre e-Book gratuit.

Téléchargez gratuitement

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.